Le grand boom des artisans d’art

Designers auteurs ou artistes de la matière, quel que soit le nom qu’on leur donne, les métiers d’art n’ont jamais eu autant de succès. Un secteur en plein essor, dans un monde en quête de sensibilité.

Ouvert à Paris en septembre 2016 ; le concept store Empreintes propose plus de 1000 produits uniques ou de petites séries.

Profession, artisan d’art. Depuis l’année dernière, avec l’application de la Loi ACTPE de 2014 (Artisanat, commerce et très petites entreprises), les métiers d’art sont considérés comme un secteur professionnel à part entière. Une reconnaissance légale qui vient enfin confirmer et cadrer des activités aux contours jusqu’ici un peu flous. Artiste ou artisan? Désormais, pas besoin de faire un choix, on peut assumer être les deux à la fois. Et ça change tout.

Aujourd’hui, dans monde à la déco uniformisée, où un appartement design de Brooklyn ressemble à s’y méprendre à un autre d’Amsterdam ou du Canal St Martin à Paris, la tendance est à la pièce unique, la créativité, la sensibilité. Alors les créateurs et artistes de la matière se regroupent et font de leur savoir faire un véritable marché.

Les vitrines de la création

Regroupés au sein des Ateliers d’Art de France, leur syndicat, 6000 artisans d’art exercent dans l’hexagone. Beaucoup de femmes, à 65%, qui travaillent en indépendant la terre, le métal, le bois, le verre mais aussi des matériaux composites et techniques. Ils sont connectés, communiquent et travaillent en coopération le plus souvent. L’image d’Epinal de l’artisan seul dans son atelier, vendant ses pièces à quelques voisins, est révolue. La demande est grande, d’une clientèle à la fois française, européenne ou extra européenne, qui n’hésite pas à parcourir les salons pour trouver la pièce rare. Ces clients sont des particuliers fins collectionneurs, des designers, des architectes d’intérieur, des scénographes…

Symbole de ce succès, Révélations, au Grand Palais, à Paris. La Biennale internationale des métiers d’art et création, inaugurée en 2013, a enregistré +15% de visiteurs l’année dernière, et en attend près de 45 000 en 2017, avec 400 exposants environ.

Et puis, cerise sur la déco, les Ateliers d’Art de France viennent d’ouvrir leur concept store en septembre dernier, à Paris. C’est Empreintes, rue de Picardie, dans le Marais, 600 m2 sur 4 étages, où 1000 produits sont proposés. Des pièces uniques ou des petites séries réalisées à la main, en art de la table, bijouterie, mobilier, luminaire, ou objets de déco. Signe des temps, la boutique aura bientôt son site de vente en ligne, pour élargir sa clientèle.